Lauw
au pays de la Doller

Salage

Les déclinaisons hivernales posent la question du salage de nos voiries.

Nous avons délibérément opté pour un salage moindre, voire abandonné cette pratique dans les rues où une circulation prudente est possible sans appliquer ce procédé.

En effet, si le salage a pour effet immédiat de prévenir la formation de glace et de favoriser sa fusion, il a d’autres effets moins positifs.

L’épandage de sel provoque le ruissellement des saumures qui se retrouvent dans les eaux de surface de nos lacs et rivières et menacent directement l’écosystème.

Les batraciens, par exemple, sont très sensibles aux variations de salinité.

Dans un autre registre, le sel abîme les revêtements et laisse nos routes en mauvais état à chaque printemps.

Votre compréhension et votre attention nous aideront à éviter ces désagréments, tout simplement en salant moins.